Base Éco 5 : La plus grande invention de l’histoire humaine

Base Eco 5 publiée dans Monaco Business News 72 (octobre 2020) : l’invention d’un intermédiaire universel d’échange a été la plus grande invention de l’histoire humaine, celle qui a permis tout le reste.

“Si vous dites aux grandes personnes : « J’ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit… » elles ne parviennent pas à s’imaginer cette maison. Il faut leur dire : « J’ai vu une maison de cent mille francs. » Alors elles s’écrient : « Comme c’est joli ! »”
Antoine de Saint Exupéry (1943) Le Petit Prince (Chap. IV)

Comparez ces deux histoires :

  1. Vous êtes berger et voulez changer vos ciseaux. Vous allez donc chez le forgeron pour lui proposer d’échanger une part de viande contre un nouvel outil. Mais voilà, le forgeron est végétarien, et refuse votre troc. Par chance, vous savez que ce forgeron a besoin de nouveaux meubles. Vous allez donc voir le menuisier, lui donnez votre morceau de mouton, à charge pour lui de faire un meuble, qu’il livrera au forgeron. Après quelques heures de discussion, vous avez enfin commandé vos ciseaux. Heureusement que vous êtes berger et donc que ce que vous avez à échanger plait à presque tout le monde : vous n’avez eu à passer que par un seul intermédiaire. Combien y en aurait-il fallu si vous aviez été instituteur ou médecin ? Vous auriez probablement dû en passer par des promesses de prestations ultérieures, c’est-à-dire stricto senso des dettes.
  2. Vous arrivez dans un hôtel, laissez un billet de 100 € sur le comptoir et allez visiter la chambre. Pendant ce temps, le tenancier prend le billet et va le donner au boucher pour payer une dette. Le boucher, lui, va voir l’éleveur et lui donne le billet, pour la même raison. L’éleveur en profite pour aller payer le boulanger, qui va rembourser une prostituée, et cette dernière va enfin payer l’hôtel qu’elle loue à chaque passe en déposant le billet sur le comptoir. Mais la chambre ne vous plait pas, aussi vous redescendez prendre votre billet et partir. Vous n’avez rien dépensé, mais avez désendetté tout le village.

Quelle est la principale différence entre elles ? Dans la seconde vous bénéficiez d’un intermédiaire universel d’échange, de quelque chose qui est accepté par tous, il n’y a pas besoin de trouver quelqu’un intéressé par ce que vous avez à proposer, parce que tout le monde accepte cet intermédiaire. C’est là un avantage fondamental qui nous résout tellement de difficultés qu’on n’y pense même plus : rien qu’à ce niveau la monnaie est la plus grande invention de l’histoire de l’humanité. Et ce n’est pas tout.

Notre deuxième histoire n’a de sens que parce que toutes les dettes sont parfaitement équivalentes, on y remplacerait le billet de 100 € par un jeton avec écrit dessus « Dette » ou n’importe quoi, et le résultat serait identique. Il s’agit bien sûr d’une situation plus qu’improbable, dans la réalité les échanges se font à des valeurs différentes. Le berger de notre premier exemple n’échangera pas la même quantité de viande selon le type de ciseaux, et dans l’histoire le meuble risque d’être particulièrement petit ou mal fini. La monnaie résout ce problème en étant quantifiable : vous paierez 100 € à l’un, mais seulement 50 € à l’autre, selon la valeur que vous donnez au produit ou service échangé.

De plus, si la monnaie est par définition un intermédiaire « universel » d’échange, son support ne l’est pas toujours et est généralement restreint à une utilisation sur une zone géographique donnée. Si l’or et l’argent (d’où le nom usuel) ont pu être des supports très répandus, tout ou presque a pu servir de monnaie. Mais on peut le plus souvent échanger une monnaie contre une autre, c’est-à-dire que la monnaie est aussi un objet à vendre elle-même, ce qui accroît son universalité.

L’invention de la monnaie a aussi apporté deux autres avantages, qui peuvent paraître plus subtils mais sont essentiels et ont évité beaucoup de guerres. Le premier est qu’elle permet d’externaliser, de quantifier, et de finaliser certaines relations humaines : la question de la réciprocité est immédiatement résolue. Elle libère la relation de sa dimension affective (en termes psychologiques : elle fait passer en « Normes de marché » ce qui était en « Normes sociales », voir Neuromonaco 70). Le second est qu’elle permet de transformer des conflits pour une ressource rare en négociations (elle transforme des « Jeux à Somme Nulle » en « Jeux à somme non nulle »). C’est ce que nous avions expliqué dans le Billet Eco 10  :

« Ce fait signifie précisément que la marchandisation du monde, pourtant dénoncée par beaucoup, bénéficie dans les faits à tous : il n’y a pas de crime passionnel pour un produit que l’on peut acheter. »

Peut-on trouver une plus extraordinaire invention au cours de l’histoire humaine ?

Philippe Gouillou

Références :