Editorial : Année 2016

Editorial du Monaco Business News 54 (décembre 2015)

L’économie monégasque aborde cette nouvelle année avec sérénité. Les forces vives du pays sont prêtes à accompagner la gouvernance de la Principauté pour relever les défis qui se présentent à elle. La FEDEM a tenu son rang et rempli son rôle durant l’année qui vient de s’écouler : en participant activement à l’optimisation de nombreuses dispositions légales, en se voulant caisse de résonnance des attentes sectorielles pour tenter autant que faire se peut de s’adapter en anticipant à l’évolution économique.

Oui anticiper c’est être responsable pour nous acteurs économiques. C’est faire en sorte que l’excellence reste encore et toujours à portée de bras. C’est mettre l’intelligence monégasque au coeur de nos dispositifs. Comme l’évoque l’expression monégasque : « sur cette terre, rien ne pousse ». Il est donc indispensable pour notre économie de compter plus que jamais sur l’intelligence des hommes qui la font, la dirigent, la développent. Ce développement, lui aussi, doit être durable et socialement responsable.

Notre modèle économique et social est remarquable. Il s’appuie sur un système politique qui place le rôle de l’exécutif en amont de toute orientation, et au centre de nombreuses décisions essentielles pour notre avenir commun. Nous avons beau jeu de critiquer souvent le concept d’administration et ses lenteurs. Mais quand on y regarde de plus près, nous devons nous dire que dans notre Pays, tout est finalement possible. L’orientation exécutive, marquée par une règle traditionnelle forte en matière d’investissements, nous donne le cap. À nous de lui rendre les résultats sur lesquels le Gouvernement bâtit son budget. Mais ce cercle vertueux doit sans cesse tenir compte des facteurs extérieurs. C’est pour cela qu’il faut continuer d’être un Pays ouvert :

  • Un Pays qui n’a pas peur de négocier avec l’Union Européenne mais qui le fait avec la prudence et l’ambition nécessaires.
  • Un Pays qui est capable de penser aux problèmes d’accès à Monaco pour des dizaines de milliers de salariés.
  • Un Pays qui a cette capacité à se percevoir comme le poumon économique de tout un bassin de vie.
  • Un Pays qui, par son système, par ses investissements, par son dynamisme et par sa capacité à placer l’intelligence des hommes et leurs compétences au centre de son projet, leur donne et leur fait confiance.

Ainsi 2016 sera une année responsable et prospère pour vous-même et pour nos entreprises.

Le Président
Philippe Ortelli